Le marché du mobile pourrait finalement mieux se porter que ne l'avait prévu Sony Ericsson. Le cinquième fabricant mondial prévoit désormais qu'entre 690 et 720 millions d'unités soient vendues...

Le marché du mobile pourrait finalement mieux se porter que ne l'avait prévu Sony Ericsson. Le cinquième fabricant mondial prévoit désormais qu'entre 690 et 720 millions d'unités soient vendues en 2005. A titre de comparaison, le cabinet d'analyses Gartner estime à 750 millions le volume de téléphones mobiles vendu cette année.

Face au marché mondial, qui devrait croître de 15 % environ, Sony Ericsson prévoit que son chiffre d'affaires outrepasse cette moyenne. La coentreprise formée par Sony et Ericsson a pourtant publié au premier trimestre 2005 un bénéfice en chute libre, passé en un an de 97 à 70 millions d'euros. Une baisse que Sony Ericsson avait imputé à un surplus de stocks...

Selon les derniers chiffres du Gartner, Sony Ericsson est aujourd'hui cinquième fabricant mondial de téléphones mobiles, ex aequo avec l'allemand Siemens : 5,5 % de parts de marché chacun derrière Nokia, Motorola, Samsung et LG...

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/06/2005)