Le consortium bancaire constitué de la BNP et du Crédit Agricole vient de retenir Ascom Monetel, la filiale ardéchoise du groupe suisse Ascom, comme fournisseur de plusieurs milliers de terminaux de...

Le consortium bancaire constitué de la BNP et du Crédit Agricole vient de retenir Ascom Monetel, la filiale ardéchoise du groupe suisse Ascom, comme fournisseur de plusieurs milliers de terminaux destinés à l’expérimentation du porte-monnaie électronique de Tours. Les 300 000 habitants de l’agglomération tourangelle sont concernés par cette expérimentation s’appuyant sur la technologie de la Geldkarte. Président du directoire d’Ascom Monetel, Antoine Faure explique “nous avons été retenus en raison de la cohérence et de la fiabilité de notre offre, mais aussi du savoir-faire que nous avons acquis au fil des ans dans les applications partout à travers le monde du porte-monnaie électronique, point de convergence de nos 3 activités: la publiphonie, les systèmes de péage dans les transports et le paiement électronique”.

Par ailleurs, Ascom Monetel vient de signer un contrat de 160 millions de F avec l’opérateur mexicain Telmex, sa filiale Telcel et la banque Inbursa pour modifier les 160 000 Publiphone et les 3 000 unités de raccordement déjà installés qui serviront de support au futur porte-monnaie électronique mexicain de type Proton. S’ajoute à ce contrat, 100 millions supplémentaires pour la livraison d’ici à la fin 1999, de 30 000 Publiphone et de 1 000 unités de raccordement. (Les Echos 07/12/1998)