Dans un contexte d’atonie persistante du marché de l’Internet, Medcost, opérateur positionné sur le marché de l’e-santé, a réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 4,37 millions d’euros ...

Dans un contexte d’atonie persistante du marché de l’Internet, Medcost, opérateur positionné sur le marché de l’e-santé, a réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 4,37 millions d’euros, contre 4,95 millions d’euros en 2001. L’activité de web agency, représentant plus de 70 % du chiffre d’affaires consolidé, a pesé fortement sur cette baisse de l’activité. Pour des raisons conjoncturelles, les demandes en prestations informatiques des établissements de soins et des groupes pharmaceutiques sont provisoirement bloquées. Doctissimo n’a pas contribué de manière significative à l’activité 2002. Les incertitudes pesant sur les marchés de l’Internet médical ne permettent pas à Medcost de formuler des prévisions sur l’activité 2003. Depuis sa création en 1995 et jusqu’en 2001, la société a connu une croissance soutenue et une rentabilité moyenne de 10 %. L’effondrement des marchés de l’Internet en 2002 a conduit Medcost à enregistrer les premières pertes de son histoire et à mettre en oeuvre un plan rigoureux d’adaptation de ses structures aux nouvelles conditions du marché. Néanmoins, la société s’est diversifiée au cours de l’exercice 2001 avec le rachat de Doctissimo, spécialiste des sites de santé francophones. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 26/02/2003)