télévision. Alors qu'auparavant, le cinéma, la publicité et le produit de télévision étaient séparées par des techniques différentes, actuellement les mêmes outils font appel aux technologies du num...

télévision. Alors qu'auparavant, le cinéma, la publicité et le produit de télévision étaient séparées par des techniques différentes, actuellement les mêmes outils font appel aux technologies du numérique pour chacun de ces métiers. Comme l'indique Alain Elhaïk, directeur du groupe broadcast de Sony "On passe à des logiciels et à la compatibilité. L'audiovisuel, la vidéo, l'informatique, les télécommunications, la photographie et le cinéma se regroupent" "le numérique crée des passerelles". La nouvelle génération numérique "pour des prix 30 % inférieurs à ceux de l'analogique" n'a pour limite que l'imagination des créatifs. Ainsi, un seul plan suffit pour fabriquer une scène d'attaque avec des hélicoptères. Chez Quantel, on remplit les gradins vides d'un stade avec un public virtuel. Ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres. De plus, l'ordinateur gomme tout simplement l'altération d'un film rayé. Outre ses fortes économies et une plus grande circulation des données, le numérique permet aux sociétés équipées de tels matériels de s'imaginer un jour diffuseur. La réalité virtuelle se substituant à la réalité, il est recommandé toutefois de ne pas mettre ces techniques entre toutes les mains. (Le Figaro - 07/10/1997)