La demande pour les puces de mémoire flash est restée très soutenue mais les prix ont quand même baissé de 4 % cette année. Ce phénomène s'explique par l'arrivée sur le marché de nouveaux...

La demande pour les puces de mémoire flash est restée très soutenue mais les prix ont quand même baissé de 4 % cette année. Ce phénomène s'explique par l'arrivée sur le marché de nouveaux fournisseurs.

La baisse des prix a particulièrement touché les puces de mémoire NAND, utilisées pour les téléphones portables et le stockage dans l'électronique grand public. En 2005, ces puces ont enregistré une baisse des prix de 13 %. D'après IC Insights, en 2006, les prix devraient baisser de 12 %.

Les économies d'échelle jouent un rôle dans ce mouvement des prix à la baisse. Mais c'est aussi la concurrence accrue qui fait baisser les prix. Les nouveaux acteurs comme Micron, Infineon et ST Microelectronics se battent pour gagner des parts de marché. D'après iSuppli, la baisse des prix ne devrait pas s'accentuer en 2007.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/12/05)