Réticente jusqu'ici sur l'intérêt d'offrir des services de trading en ligne à ses 4,9 millions de clients, la première société de courtage américaine, Merrill Lynch a finalement décidé de s'y conver...

Réticente jusqu'ici sur l'intérêt d'offrir des services de trading en ligne à ses 4,9 millions de clients, la première société de courtage américaine, Merrill Lynch a finalement décidé de s'y convertir devant le succès rencontré par certains de ses concurrents comme Schwab ou E*trade. Merrill Lynch vient ainsi d'acquérir, pour un montant non révélé, DE Shaw Financial Technology, filiale spécialisée de DE Shaw, la "boutique" de Wall Street. Merrill Lynch dispose déjà d'un service en ligne, Merrill Lynch Online (MLOL) permettant à près de 400 000 clients d'avoir accès à leurs comptes, de transférer des fonds, de payer leurs notes, de consulter les prix des actions et des parts de fonds mutuels et d'avoir accès aux études de ses analystes financiers, sans toutefois offrir la possibilité à la majorité de ses utilisateurs d'opérer en direct via Internet. Développant la technologie et des logiciels pour les institutions financières souhaitant développer des services en ligne, DE Shaw Financial Technology devrait permettre à Merrill Lynch de voir plus grand. John Steffens, responsable de la clientèle privée chez Merrill Lynch se félicite "la combinaison d'un site Internet de premier plan, d'un large éventail de produits et de services et des conseils sans égal de nos consultants financiers constitue un mariage unique de la technologie et de la sagesse humaine". (Les Echos - 22/02/1999)