La cité-émirat souffre particulièrement des bouchons, matin et soir. Avec le Gitex, Dubaï est à la limite de l'asphyxie. Elle compte donc beaucoup sur son métro high tech, actuellement en construction...

La cité-émirat souffre particulièrement des bouchons, matin et soir. Avec le Gitex, Dubaï est à la limite de l’asphyxie. Elle compte donc beaucoup sur son métro high tech, actuellement en construction.
 
« J’ai quitté Istanbul il y a sept ans pour fuir l’agitation de la foule et des voitures », nous confiait aujourd’hui un responsable du gouvernement électronique de Dubaï. L’agitation a rattrapé ce Dubaïote d’adoption. Heureusement, le futur métro devrait arranger tout cela. Les piliers qui le soutiendront en périphérie de la ville sortent déjà de terre, côtoyant ainsi les centaines de bâtiments en construction.