L'éditeur américain de systèmes d'exploitation SCO avait déposé une plainte à l'encontre de Microsoft pour pratiques déloyales en matière d'octroi de licences. Une enquête avait alors été ouverte pa...

L'éditeur américain de systèmes d'exploitation SCO avait déposé une plainte à l'encontre de Microsoft pour pratiques déloyales en matière d'octroi de licences. Une enquête avait alors été ouverte par la Commission européenne qui avait envoyé à la firme de Bill Gates "communication des griefs". Selon SCO, ce contrat conclu en 1987 empêchait son système d'exploitation Unix de concurrencer celui de Microsoft. Le 4 novembre, Microsoft a informé la Commission qu'il renonçait à ces pratiques considérées comme contraires aux règles européennes de la concurrence. A la suite de cette réponse, la Commission a décidé de clôre ce dossier. (Les Echos - La Tribune - Libération - 25/11/1997)