Le juge Jackson ayant refusé hier de considérer la demande de Microsoft de surseoir au jugement tant que le groupe n'avait pas fait appel, le groupe de Bill Gates a déposé aussitôt un recours en ap...

Le juge Jackson ayant refusé hier de considérer la demande de Microsoft de surseoir au jugement tant que le groupe n'avait pas fait appel, le groupe de Bill Gates a déposé aussitôt un recours en appel du jugement de démantèlement prononcé par le juge. Microsoft demande aussi à la cour d'appel de suspendre la mise en application du jugement prévoyant notamment des sanctions immédiatement applicables. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 14/06/2000)