Microsoft poursuit sa lutte anti-piratage! Le géant de Redmond porte plainte contre 26 revendeurs présumés de logiciels piratés. Dans la lutte contre la contrefaçon, l'éditeur de logiciels...

Microsoft poursuit sa lutte anti-piratage! Le géant de Redmond porte plainte contre 26 revendeurs présumés de logiciels piratés. Dans la lutte contre la contrefaçon, l'éditeur de logiciels s'attaque en priorité aux personnes qui commercialisent et distribuent des logiciels piratés.
 
Les plaintes sont ventilées sur sept Etats américains différents (Colorado, Géorgie, Illinois, New Jersey, New York, Ohio, Caroline du Sud). Elles concernent des personnes qui revendent des contrefaçons ou bien qui distribuent des ordinateurs auxquels sont intégrés des logiciels dont la licence n'a pas été acquittée.
 
 "Nous sommes décidés à trouver les vendeurs peu scrupuleux de logiciels contrefaits de façon à ce que le piratage soit un modèle économique voué à l'échec", a déclaré Mary Jo Schrade, avocat senior chez Microsoft dans un communiqué.
 
Une question se pose : comment Microsoft trouve la preuve d'agissements fallacieux? C'est très simple: l'entreprise fait des emplettes -logiciels et ordinateurs- pour pouvoir tester les licences une fois le produit acquis. Si la licence n'est pas authentique, la preuve est là et le géant de Redmond porte plainte.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 18/07/2006)