Microsoft a écopé d'une amende de 280,5 millions d'euros pour avoir continué ses pratiques d'abus de position dominante condamnées par la Commission européenne en 2004. Le numéro un du logiciel...

Microsoft a écopé d'une amende de 280,5 millions d'euros pour avoir continué ses pratiques d'abus de position dominante condamnées par la Commission européenne en 2004. Le numéro un du logiciel risque également une astreinte de 3 millions d'euros par jour à partir du 31 juillet s'il ne respecte pas les exigences de Bruxelles. Microsoft a décidé de faire appel de cette décision.
 
C'est la première fois que la Commission européenne sanctionne une entreprise qui n'applique pas ses décisions. Microsoft avait déjà été condamné en mars 2004 à une amende de 497 millions d'euros pour abus de position dominante pendant plus de cinq ans. Il était alors censé fournir des informations techniques complètes aux fabricants de software pour qu'ils puissent rendre leurs produits compatibles avec le système d'exploitation Windows.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 12/07/2006)