Le juge Thomas Jackson a prononcé hier des sanctions à l'encontre de Microsoft, reconnu coupable en avril de plusieurs violations de la législation antitrust, pouvant aller jusqu'au démembrement de ...

Le juge Thomas Jackson a prononcé hier des sanctions à l'encontre de Microsoft, reconnu coupable en avril de plusieurs violations de la législation antitrust, pouvant aller jusqu'au démembrement de la société créée par Bill Gates. Microsoft a quatre mois pour présenter un plan aboutissant à sa scission en deux entités. Cette scission donnerait naissance à une société spécialisée dans les produits Windows d'une part et à une autre société indépendante reprenant le reste des activités de Microsoft d'autre part. Comme prévu, Bill Gates a aussitôt indiqué qu'il allait faire appel du jugement. (A lire également les nombreux articles parus sur le sujet aujourd'hui dans la presse quotidienne, notamment dans la Tribune, Les Echos, Libération, Le Figaro .... ) (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 08/06/2000)