C’est un thème sur lequel Microsoft est attendu au tournant : la sécurité. Et sur lequel il vient à nouveau de promettre son attachement, en annonçant par la bouche de Steve Ballmer, son PDG...

C’est un thème sur lequel Microsoft est attendu au tournant : la sécurité. Et sur lequel il vient à nouveau de promettre son attachement, en annonçant par la bouche de Steve Ballmer, son PDG, qu’il lui appartenait de résoudre le problème du piratage informatique : « Nous avons une grande responsabilité, celle de sécuriser l’Internet, et nous devons rendre les ordinateurs plus résistants aux attaques ».

Cette fois, c’est décidé : Microsoft ne se laissera plus ridiculiser par une bande de voyous de l’informatique… Pour cela, la firme de Redmond s’apprête à lancer de nouveaux outils : un firewall anti-spam et des mises à jour plus efficaces de ses programmes sécuritaires. A ces outils s’adjoindront une politique de « sanctions (mises en place) avec l’aide de l’administration ».

Et parce qu’une annonce de Microsoft n’est pas une véritable annonce sans un chapitre de marketing pur, Steve Ballmer a ajouté que Microsoft proposerait bientôt des programmes d’éducation des utilisateurs pour les aider à se prémunir du spam. Et a fini par expliquer que les plaintes déposées aux Etats-Unis avaient diminué de 75 % en 2003 par rapport à l’année précédente… Une baisse imputable aux efforts de Microsoft… ou à la saturation des internautes ?

(Atelier groupe BNP Paribas – 08/04/2004)