Cela tombe plutôt mal pour Microsoft, qui tente par tous les moyens de communiquer sur ses efforts en termes de sécurité, rebaptisée depuis peu « priorité Microsoft ». Ces derniers mois, la firme...

Cela tombe plutôt mal pour Microsoft, qui tente par tous les moyens de communiquer sur ses efforts en termes de sécurité, rebaptisée depuis peu « priorité Microsoft ». Ces derniers mois, la firme de Redmond a même affecté à la traque et à la résolution de failles de nombreux développeurs logiciels.

Seulement, aujourd’hui, force est de constater que Microsoft vient de mettre en ligne l’une de ses plus importantes mises à jour : 20 nouvelles failles ont été annoncées, dont huit sont jugées critiques par le groupe. Les systèmes d’exploitation Windows concernés sont Microsoft Windows NT 4.0, Workstation & Server, Microsoft Windows 2000, Microsoft Windows XP, Microsoft Windows Server 2003 et Microsoft Windows 98.

Pour corriger les failles détectées, quatre patchs sont disponibles sur le site de Microsoft ; l’un d’entre eux couvre 14 failles ! Les spécialistes de la sécurité invitent avec insistance les utilisateurs à télécharger les patchs mis au point par Microsoft ; beaucoup parlent d’une probabilité très forte de voir débarquer sur la toile de nouvelles versions de vers et virus qui exploiteront ces vulnérabilités pour se propager.

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/04/2004)