Les dernières rumeurs concernant le sort de Microsoft inclinent à penser que le gouvernement américain choisirait à l’égard de la compagnie le contrôle commercial systématique plutôt que son éclatem...

Les dernières rumeurs concernant le sort de Microsoft inclinent à penser que le gouvernement américain choisirait à l’égard de la compagnie le contrôle commercial systématique plutôt que son éclatement. Pendant ce temps, Microsoft poursuit activement ses activités commerciales. La compagnie vient de prendre 60 % de Titus Communications, second opérateur de télévision par câble au Japon. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 12/04/2000)