Conservant l'essentiel de ses laboratoires de développement de logiciels à son siège de Seattle, Microsoft commence à ouvrir hors des Etats-Unis de nouveaux centres de développement. Après l'ouvertu...

Conservant l'essentiel de ses laboratoires de développement de logiciels à son siège de Seattle, Microsoft commence à ouvrir hors des Etats-Unis de nouveaux centres de développement. Après l'ouverture d'un centre à Cambridge (Grande-Bretagne) et à Haifa (Israël), Microsoft prévoit de créer un laboratoire en Inde, dans la ville de Hyderabad, la capitale de l'Etat de l'Andhra Pradesh. Devant ouvrir ses portes au second semestre, ce laboratoire emploiera 25 techniciens, de nationalité indienne, pour travailler sur les produits BackOffice et sur Windows NT, et notamment à l'interopérabilité de ces produits avec les plates-formes concurrentes. (Les Echos - 26/03/1998)