Au terme d'un long procès anti-trust, le juge Thomas Pennfield Jackson vient de rendre son verdict : Microsoft est coupable d'avoir violé les lois américaines anti-trust. Comme prévu, Microsoft a an...

Au terme d'un long procès anti-trust, le juge Thomas Pennfield Jackson vient de rendre son verdict : Microsoft est coupable d'avoir violé les lois américaines anti-trust. Comme prévu, Microsoft a annoncé qu'il allait faire appel de ce jugement. A lire aujourd'hui dans la presse les nombreux et longs articles publiés sur le sujet, notamment par Les Echos, La Tribune, Libération, le Figaro ... (Christine Weissrock - Atelier Paribas - 04/04/2000)