(Voir la revue de presse du 03/08). Hier, le juge fédéral américain a ordonné à Microsoft de fournir aux autorités antitrust américaines le code de base de ses systèmes d’exploitation Windows 95 et ...

(Voir la revue de presse du 03/08). Hier, le juge fédéral américain a ordonné à Microsoft de fournir aux autorités antitrust américaines le code de base de ses systèmes d’exploitation Windows 95 et 98, afin que des experts puissent juger du degré d’intégration du “navigateur” sur Internet dans les systèmes d’exploitation. Top secret, ce code de base, appelé aussi code-source est jalousement protégé par les éditeurs de logiciels. Le juge Jackson a aussi donné raison au département de la Justice qui réclamait la présence de Bill Gates pendant deux jours pour déposer devant les enquêteurs de l’antitrust, alors que ce dernier estimait qu’une journée était suffisante. Par ailleurs, bien que Bill Gates juge que l’information du juge ne nécessite que la présence de huit de ses cadres dirigeants, ils seront bien seize, comme le demandaient les autorités antitrust, à déposer le mercredi 12 août. (La Tribune Le Figaro l’Agefi 07/08/1998)