département américain de la Justice a demandé à un tribunal fédéral d'imposer une astreinte d'1 million de dollars à Microsoft pour chaque jour de violation de la loi antimonopole dans la commercial...

département américain de la Justice a demandé à un tribunal fédéral d'imposer une astreinte d'1 million de dollars à Microsoft pour chaque jour de violation de la loi antimonopole dans la commercialisation de son logiciel de navigation sur Internet, Explorer. Janet Reno, l'attorney général a notamment affirmé que Microsoft violait la loi en "exigeant que les fabricants de micro-ordinateurs installent (....) Internet Explorer (sur leur PC) comme condition aux droits de licence de Windows 95" "Microsoft prend illégalement l'avantage de la position de monopole de Windows pour étendre ce monopole et réduire le choix des consommateurs". Les services antitrustes précisent que Microsoft est coupable de violation d'un accord de 1995, aux termes duquel il s'engageait à cesser certaines pratiques anticoncurrentielles dans sa politique de droits d'exploitation. Microsoft, quant à lui, soutient que sa politique de commercialisation du logiciel Explorer est "totalement conforme à la loi", l'accord de 1995 "prévoit explicitement que Microsoft peut intégrer de nouvelles capacités au système d'exploitation". La firme de Bill Gates a onze jours pour répondre officiellement au département de la Justice. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - Libération - 21/10/1997)