d'être lancée par la Chambre de commerce internationale. On proposerait sur Internet d'acheter ou de vendre une série d'instruments bancaires (obligations à moyen terme, cautions ou garanties banca...

d'être lancée par la Chambre de commerce internationale. On proposerait sur Internet d'acheter ou de vendre une série d'instruments bancaires (obligations à moyen terme, cautions ou garanties bancaires) présentés comme des créances obligataires des cent plus grandes banques mondiales. Les investisseurs potentiels sont informés que seuls quelques privilégiés se verront proposer une "offre nominative". (La Tribune - 13/05/1998)