Réuni en fin de semaine dernière, le conseil d'administration d'Apple a estimé que Steve Jobs, faute d'avoir réussi à désigner un successeur, pouvait continuer de s'acquitter, pour une durée indéter...

Réuni en fin de semaine dernière, le conseil d'administration d'Apple a estimé que Steve Jobs, faute d'avoir réussi à désigner un successeur, pouvait continuer de s'acquitter, pour une durée indéterminée, de sa mission. Depuis son arrivée en septembre dernier à son poste de PDG par intérim, Steve Jobs a mis en place une équipe de direction entièrement renouvelée. Même s'il n'a pu stopper l'érosion des parts du marché de la firme à la pomme, il a réussi à enrayer l'hémorragie financière. (Les Echos - 31/03/1998)