L’opérateur mobile allemand Mobilcom a annoncé au cours de l’assemblée générale du groupe son intention de se séparer de sa participation de contrôle dans le fournisseur d’accès à Internet ...

L’opérateur mobile allemand Mobilcom a annoncé au cours de l’assemblée générale du groupe son intention de se séparer de sa participation de contrôle dans le fournisseur d’accès à Internet Freenet.de. Il espère de cette façon réduire l’importante dette qui avait failli causer le dépôt de bilan de l’entreprise l’an dernier.

Le président du directoire de Mobilcom, Thorsten Grenz, a affirmé que la cession n’en était qu’au « stade des examens préliminaires », et qu’aucun calendrier n’était fixé, Mobilcom n’étant « pas pressé ». L’opérateur détient 76 % de Freenet qui offre à 3,7 millions d’Allemands une connexion à Internet.

Les recettes de cette vente serviront à rembourser un prêt de 140 millions d’euros accordé l’an dernier par l’Etat allemand pour éviter la faillite de l’entreprise. Mobilcom avait déjà entamé une cession de Freenet en fin d’année dernière, mais l’avait stoppée devant la faible valorisation du fournisseur d’accès à Internet, à 104 millions d’euros, qui ne suffisait pas à éponger la dette de l’opérateur. Freenet est aujourd’hui valorisé à 250 millions d’euros.

(Atelier groupe BNP Paribas – 28/05/03)