Pour faire connaître son site français lancé en mai dernier, la société Monster.com, filiale de la multinationale américaine du recrutement TMP Worldwide, n'hésite pas à investir près de 7 millions ...

Pour faire connaître son site français lancé en mai dernier, la société Monster.com, filiale de la multinationale américaine du recrutement TMP Worldwide, n'hésite pas à investir près de 7 millions de F en publicité off line et on line entre septembre et décembre 1999. En octobre, Monster.fr annonce déjà 2,6 millions de pages vues, une base de données de 16 000 CV français et 3 500 offres d'emplois. Le site revendique la seconde place en parts de marché derrière Emailjob et la troisième en trafic derrière Apec et Cadresonline. Monster.com, créé en 1994, est l'un des géants du marché américain du recrutement en ligne, en pleine explosion, avec 2 millions de CV en ligne. Ce serait le 71è site le plus visité du pays selon Médiamétrix. Poursuivant sa politique de conquête de l'Europe, le "Réseau Carrières Monster", après les sites britannique, néerlandais, belge et français, va ouvrir d'ici à la fin de l'année trois nouveaux sites : en Allemagne, en Espagne et en Irlande. Partout sa politique est la même : stratégie commerciale agressive et un seul objectif : augmenter le trafic pour augmenter le nombre de candidats potentiels Son président Jeff Taylor compte bien, dès l'an prochain, multiplier par 5 son chiffre d'affaires européen (10 millions de dollars en 1999). (Christine Weissrock - Atelier Paribas)