Quiconque a déjà cherché un emploi sur Internet ou s’est renseigné sur les grilles de rémunération, la façon de rédiger un curriculum vitae… connaît Monster.fr : il s’agit du premier site mondial...

Quiconque a déjà cherché un emploi sur Internet ou s’est renseigné sur les grilles de rémunération, la façon de rédiger un curriculum vitae… connaît Monster.fr : il s’agit du premier site mondial d’emploi. Certains connaissent aussi Jobpilot, un portail européen de recrutement en ligne. Sachez donc que le premier vient d’annoncer le rachat du second pour 74,5 millions de dollars au groupe Adecco.

Celui-ci, actuellement en difficulté, recevra un million d’actions Monster et 57 millions de dollars en cash. Un versement complémentaire de 18,9 millions de dollars sera effectué pour racheter le fonds de roulement de Jobpilot - qui inclut 14,9 millions de dollars de liquidités – pour boucler l’opération. Pour Adecco, ce rachat est plutôt une aubaine. Il avait en effet acheté Jobpilot en 2002 pour 83 millions de dollars et le revend aujourd’hui 88,4 millions d’euros.

Le secteur de l’emploi en ligne se consolide donc autour de Monster, qui devient ainsi n°1 en Allemagne, renforce sa position de leader sur tous les autres marchés et étend sa présence en Europe de l’Est.

En 2003, Jobpilot réalisait un chiffre d’affaires de 28 millions de dollars et était bénéficiaire. Monster anticipe aujourd’hui une hausse des bénéfices du groupe pour 2004.

(Atelier groupe BNP Paribas - 26/04/2004)