Développer des logiciels plus sûrs. Travailler à la sécurisation toujours plus poussée des programmes. Pour atteindre ces deux objectifs, la fondation Mozilla a développé un programme intéressant...

Développer des logiciels plus sûrs. Travailler à la sécurisation toujours plus poussée des programmes. Pour atteindre ces deux objectifs, la fondation Mozilla a développé un programme intéressant : elle compte rémunérer les individus qui lui feraient part de failles dans ses logiciels.

Michael Krax, un chercheur allemand spécialiste de ces questions de sécurité, vient de profiter de cette politique : il a reçu de la fondation Mozilla 2500 dollars, pour la découverte de cinq failles dans Firefox, le navigateur maison. Soit 500 dollars par faille.

La fondation espère ainsi créer une émulation autour de ses produits, grâce au travail des indépendants qui lui feront part des bugs qu'ils ont découverts dans ses produits. Une nécessité, au moment où des voix s'élèvent pour avertir que les programmes open source, à mesure que leur popularité grandira, seront de plus en plus les cibles de nouvelles attaques informatiques exploitant leurs failles.

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/04/2005)