Après Bernard Arnault et Jean-Marie Messier en France, Rupert Murdoch a également annoncé hier à Londres la création d'une nouvelle société commune à 50/50 avec le groupe Softbank, baptisée "eVent...

Après Bernard Arnault et Jean-Marie Messier en France, Rupert Murdoch a également annoncé hier à Londres la création d'une nouvelle société commune à 50/50 avec le groupe Softbank, baptisée "eVentures", dotée d'un modeste capital de départ de 50 millions de dollars. Destinée prioritairement à "faciliter l'introduction de sociétés Internet basées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni" et à investir dans des sociétés liées au commerce électronique, eVentures a aussi, au terme d'un partage de territoire implicite avec Vivendi, vocation à exporter ses services en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Inde. Rupert Murdoch a souligné "nous sommes très fiers d'annoncer la création d'eVentures aujourd'hui. Nous avons toujours eu une très bonne relation avec Softbank, qui a été l'un des investisseurs initiaux dans BSkyB et ce partenariat représente une opportunité unique pour nos deux groupes". Murdoch, dans la foulée de son entrée dans le capital du courtier américain W.R. Hambrecht, va investir 100 millions de dollars dans Softbank Capital Partners Fund. eVentures, pour sa part, va investir 22,5 millions de dollars dans la société californienne E-Loan. Le PDG d'e*partners, Mark Booth a, en revanche, écarté toute idée de coopération directe avec Vivendi dans le secteur "il n'y a pas de coopération en vue entre Vivendi et News Corp". (Les Echos - 2/07/1999)