Un chercheur américain est en train de mettre au point un écran implanté à quelques millimètres sous la peau. Robert A. Freitas Jr explique son concept dans son livre Nanomedicine, Volume 1...

Un chercheur américain est en train de mettre au point un écran implanté à quelques millimètres sous la peau. Robert A. Freitas Jr explique son concept dans son livre Nanomedicine, Volume 1 : Basic Capabilities.

Le "programmable dermal display" consiste à implanter une population de trois milliards de robot-pixels sur une surface de 6cm*5com. Cette technique fait appel aux nanotechnologies sur lesquelles beaucoup de chercheurs travaillent.

Un écran sous la peau

Gina Miller et Robert A. Freitas Jr
(Cliquez sur l'image pour agrandir.)

Les photons émis par ces pixels produisent une image à la surface de la peau. L'écran pourrait être programmé pour afficher un tas d'informations, et notamment des informations médicales. L'écran pourrait aller chercher l'information (par exemple : concentration d'oxygène dans le sang) pour ensuite l'afficher. L'écran pourrait être activé ou désactivé par un tapotement du doigt sur la main.

Un tel écran pourrait avoir de nombreuses utilisations. Les capteurs insérés dans l'écran pourraient permettre de surveiller sa santé, à la minute près. Le futur nous réserve de sacrées surprises...

(Atelier groupe BNP Paribas- 14/10/2005)