Compte tenu de ses mauvais résultats financiers et de la persistance de la guerre des prix, le fabricant de semi-conducteurs National Semiconductor décide d'abandonner le marché des microprocesseurs...

Compte tenu de ses mauvais résultats financiers et de la persistance de la guerre des prix, le fabricant de semi-conducteurs National Semiconductor décide d'abandonner le marché des microprocesseurs pour PC, 18 mois après le rachat de Cyrix. L'abandon de cette activité entraîne la suppression de 550 emplois et une charge de restructuration de 250 millions de dollars. (les Echos - 6/05/1999)