Venant d’annoncer son intention de vendre ses usines de télécommunications à l’étranger, NEC Corporation devant la mauvaise interprétation de cette annonce, dément catégoriquement vouloir céder ég...

Venant d’annoncer son intention de vendre ses usines de télécommunications à l’étranger, NEC Corporation devant la mauvaise interprétation de cette annonce, dément catégoriquement vouloir céder également ses usines étrangères de fabrication de PC. Filiale de NEC Corporation et de Bull, NEC Computers International précise que ses établissements industriels en France, Malaisie et Ecosse font partie intégrante de ses actifs. Elle sont au cœur de ses activités ayant fait l’objet d’orientations stratégiques à moyen et long terme. A partir de son métier principal de constructeur de PC sous les marques Packard Bell et NEC, ces orientations prévoient un développement de NEC Computers International dans le monde de l’Internet, des services et de la mobilité. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/01/2001)