NEC vient d'annoncer le lancement au Japon d'un logiciel pouvant traduire automatiquement un site Internet, en un maximum de dix langues différentes.. NEC a développé un serveur pouvant traduire h...

NEC vient d'annoncer le lancement au Japon d'un logiciel pouvant traduire automatiquement un site Internet, en un maximum de dix langues différentes.. NEC a développé un serveur pouvant traduire huit langues en japonais et réciproquement (l'anglais, le chinois, le français, l'allemand, l'italien, le coréen, le portugais et l'espagnol). Des possibilités existent aussi pour le russe et le thaï, mais le porte parole de NEC, Yasuhito Jochi précise que ce n'est pas d'aussi bonne qualité. Ce serveur sera mis en place en juillet. Il sera vendu principalement à des fournisseurs d'accès ainsi qu'à des gouvernements et des grandes entreprises. Il contiendra environ 200 000 mots de chaque langue. Selon la complexité du texte soumis, la traduction prendra entre 30 et 40 secondes. Objectif : en commercialiser 50 en deux ans. NEC pourrait adapté ce service pour le vendre par la suite à des clients étrangers. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 22/06/2000)