Au cours de l'exercice fiscal clos en mars 2000, NEC a réalisé un chiffre d'affaires de 4 991,4 milliards de yens, en progression de 4,9 % et un bénéfice net consolidé de 10,4 milliards de yens (10...

Au cours de l'exercice fiscal clos en mars 2000, NEC a réalisé un chiffre d'affaires de 4 991,4 milliards de yens, en progression de 4,9 % et un bénéfice net consolidé de 10,4 milliards de yens (106,1 millions d'euros), contre une perte de 151,3 milliards de yens (1,5 milliard d'euros) pour l'exercice fiscal clos en mars 1999. Selon le groupe, ce retour aux bénéfices est dû en grande partie à la progression des ventes d'ordinateurs portables et de téléphones mobiles ainsi que de semi-conducteurs à écrans à cristaux liquides couleur. NEC a enregistré une perte exceptionnelle de 150 milliards de yens en raison de la restructuration de la filiale NEC Home Electronics (qui va fermer dans un an ou deux) et des activités informatiques aux Etats-Unis, compensée notamment par un produit exceptionnel généré par la vente de biens immobiliers. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 15/05/2000)