Netscape n’est décidément pas en bonne posture. « Netscape est mort », annonce même un des employés qui travaillait encore il y a peu au développement du moteur de recherche. Car AOL Time Warner ...

Netscape n’est décidément pas en bonne posture. « Netscape est mort », annonce même un des employés qui travaillait encore il y a peu au développement du moteur de recherche. Car AOL Time Warner, actuel propriétaire de Netscape, a annoncé que le groupe allait devoir licencier 10 % de sa filiale, soit une cinquantaine de personnes.

C’est un nouveau coup dur pour le concurrent de l’Internet Explorer de Microsoft, le leader incontesté du marché des logiciels de recherche sur Internet. Apple avait récemment décidé de ne plus proposer Netscape en alternative à Internet Explorer, pour privilégier son navigateur personnel, Safari. AOL a de plus confirmé le mois dernier que le logiciel de Microsoft resterait son navigateur par défaut.

Une lueur d’espoir existe cependant : Mozilla, un navigateur open source qui est né en partie grâce à Netscape, et qui pourrait embaucher une partie du personnel licencié de la filiale d’AOL. Ce dernier a déjà versé 2 millions de dollars pour le développement du logiciel libre de droit.

(Atelier groupe BNP Paribas – 18/07/2003)