progression de ses pertes Avec la mise en place de nouveaux services, sa stratégie d’acquisitions, le fournisseur d’accès à l’Internet T Online a reconnu réaliser « des pertes sensilbles » au cours...

progression de ses pertes Avec la mise en place de nouveaux services, sa stratégie d’acquisitions, le fournisseur d’accès à l’Internet T Online a reconnu réaliser « des pertes sensilbles » au cours des trois prochaine années. Le Financial Times Deutschland a annoncé à son sujet la perte avant impôts et intérêts de 3.07 millions d’euros sur les deux premiers mois de l’année en cours. Ce n’est pourtant pas cette nouvelle qui risque de refroidir ses futurs investisseurs lors de son introduction au Neuer Markt, lundi 17 avril. Presque tous les fournisseurs d’accès Internet perdent de l’argent. C’est même un signe de leur activité commerciale ! En effet, les analystes rappellent à La Tribune que « T Online engrange deux fois plus de chiffres d’affaires par abonnés que son confrère espagnol Terra Net-Works, et six fois plus que le britannique Freeserve ou l’Italien Tiscali ». En 1999, T Online enregistrait un bénéfice net de 4 millions d’euros, pour 428 millions de chiffres d’affaire. Entrant lundi sur le nouveau marché allemand avec un titre compris entre 26 et 32 euros, les spécialistes valorisent déjà l’action de T-Online au moins au double de sa valeur initiale, l’estimant entre 64 et 68 euros. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 14/04/2000)