"Nous avons investi beaucoup de temps et d'argent dans la recherche, le développement et le design et nous allons protéger cela". Cette phrase, de la bouche d'une porte-parole de Nokia, montre...

"Nous avons investi beaucoup de temps et d'argent dans la recherche, le développement et le design et nous allons protéger cela". Cette phrase, de la bouche d'une porte-parole de Nokia, montre bien que le constructeur finlandais ne compte pas laisser ses concurrents s'inspirer ou copier ses modèles de téléphones portables.
Le Sagem myX5-2
Pour la première fois, le groupe s'est engagé dans une action judiciaire contre son concurrent français Sagem. Motif : l'un des modèles de Sagem, le myX5-2 ressemble trop aux téléphones sortis des usines Nokia. Leader sur le marché mondial avec 30 % de parts de marché, Nokia demande à Sagem le retrait immédiat du téléphone incriminé ainsi que des dommages et intérêts au titre du préjudice subi. (Atelier groupe BNP Paribas - 04/11/2004)