Equilibre et prudence pour les objectifs de Nokia, premier fabricant mondial de téléphone portable. Lors d'une conférence à Barcelone, son PDG Jorma Ollila a annoncé que Nokia escomptait pour...

Equilibre et prudence pour les objectifs de Nokia, premier fabricant mondial de téléphone portable. Lors d'une conférence à Barcelone, son PDG Jorma Ollila a annoncé que Nokia escomptait pour 2005 un taux de remplacement des téléphones portables de 26 %. Soit le même pourcentage que celui observé cette année.

Mais le fabricant finnois n'a dit son dernier mot en matière de téléphone portable innovant. Bousculé par une concurrence très créative (dont celle Samsung), le numéro un mondial du marché ne compte pas perdre sa place de leader. Dès l'année prochaine, il souhaite commercialiser dix téléphones 3G.

Cette arrivée pourrait contribuer à rendre plus accessible les prix des terminaux reliés aux nouveaux réseaux UMTS, déjà opérationnels chez SFR puis dans quelques semaines chez Orange…

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/11/2004)