Le fabricant finlandais Nokia a annoncé vendredi la signature d'un contrat avec IBM, dans le but d'externaliser certaines activités des technologies de l'information. Conclu sur une période de...

Le fabricant finlandais Nokia a annoncé vendredi la signature d’un contrat avec IBM, dans le but d’externaliser certaines activités des technologies de l’information. Conclu sur une période de cinq ans, ce contrat d’une valeur de 254 millions de dollars est destiné à réduire les coûts de production de Nokia dans ce domaine. Il faut savoir que le développement des logiciels d’entreprise représente environ 70 % du budget informatique des entreprises.

Le contrat, qui prendra effet dans 57 pays, prévoit également le déplacement de 430 employés de Nokia vers 36 bureaux de Big Blue partout dans le monde. Cette signature est une réelle opportunité pour le groupe d’informatique IBM, qui, préféré par Nokia à TietoEnator, acteur majeur de services IT en Finlande, assoit sa position dans cette région d’Europe. Avant cela, IBM avait déjà remporté des contrats avec la compagnie aérienne Finnair, le groupe bancaire Nordea et le papetier M-real.

La tendance à l’outsourcing devrait quant à elle prendre une ampleur considérable ces prochaines années : aux Etats-Unis par exemple, si seulement 8 % du travail informatique est outsourcé, les spécialistes estiment qu’en cinq ans ce pourcentage passera à 55 %. Autre chiffre : les projets « offshore » sont déjà passés de 12 % de la part des budgets informatiques en 2000 à 28 % en 2003.

( Atelier groupe BNP Paribas –16/01/2004)