Selon la presse économique de ce matin, le groupe Suez pourrait annoncer cette semaine l'ouverture de négociations exclusives pour la vente de sa participation majoritaire (50,1%) dans le premier...

Selon la presse économique de ce matin, le groupe Suez pourrait annoncer cette semaine l’ouverture de négociations exclusives pour la vente de sa participation majoritaire (50,1%) dans le premier câblo-opérateur français : Noos. Les deux candidats en lice sont : 9 Telecom (anciennement LD Com) et Liberty Media, le géant américain des chaînes câblées dirigé par John Malone.

D’après le quotidien Les Echos, « ... ces acquéreurs potentiels pourraient formuler des offres d'ici à mercredi, date à laquelle le conseil d'administration de Suez se réunira et examinera les offres reçues ». Ce dernier précise que l'accord sur ces négociations pourrait être annoncé le 4 mars prochain, à l'occasion des résultats annuels du groupe Suez.

Le Figaro informe de son côté que « Suez, France Télécom (27 % du capital de Noos) et Morgan Stanley (22,9%) ont reçu des offres valorisant Noos un peu plus de 600 millions d'euros, soit une somme correspondant à l'endettement de la société ».

Quoi qu’il en soit, Suez a déjà vendu dans ce domaine deux sociétés belges - le câblo-opérateur Coditel et le réseau de fibre optique Codenet -, en plus des chaînes de télévision Paris Première et M6. Le groupe souhaite se concentrer sur ses deux métiers d’origine : l’énergie et l’environnement.

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/03/2004)