Smart city

Un nouveau matériau pour dépolluer plus efficacement l'atmosphère

  • 03 Jui
    2018
  • 2 min

Une équipe internationale de scientifiques a réussie à synthétiser un nouveau matériau capable de capturer le CO2 avec une efficacité jamais atteinte.

Mis au point à l'université de Manchester par des chercheurs anglais, américains, chinois et français, sous la houlette du Docteur SihaiYang qui dirige le département de Chimie Inorganique, le MFM-300, qui fait partie des « Metals-Organics Framework Materials », également appelés MOF, a été conçu pour être un véritable chasseur de CO2. Ce matériau révolutionnaire est le premier dans son genre à être capable de réaliser une capture sélective du dioxyde de carbone. Lorsqu'il est pulvérisé dans l'atmosphère, il est en mesure de repérer le CO2 et de l'aspirer, même lorsque celui-ci est entouré de vapeur d'eau, de dioxyde de carbone ou de dioxyde d'azote. Cette capture sélective augmente considérablement son efficacité. Autre gros atout dans sa manche pour devenir un allié précieux contre la pollution atmosphérique, le MOF peut être recyclé un grand nombre de fois tout en conservant intégralement ses capacités de capture. Par ailleurs, son faible coût de production et de dégazage le rend très attractif économiquement et devrait considérablement faciliter sa production et son utilisation à grande échelle. Cette découverte ouvre le chemin à une nouvelle génération de technologies de filtration de l'air qui seront capables de capturer, facilement et de manière rentable, de grandes quantités de gaz ciblés. Sur le long terme, le MOF pourrait s'avérer décisif pour atténuer la pollution de l'air dans de nombreuses régions du monde et ralentir considérablement le réchauffement de la planète.

Rédigé par Arnaud Pagès