A la surprise générale, Comcast, le premier câblo-opérateur américain, a lancé hier une Offre Public d'Echange (OPE) sur Disney, pour un montant de 66 milliards de dollars, dont 12 milliards de...

A la surprise générale, Comcast, le premier câblo-opérateur américain, a lancé hier une Offre Public d’Echange (OPE) sur Disney, pour un montant de 66 milliards de dollars, dont 12 milliards de reprise de dettes. L’action de Disney a grimpé hier de 16 %, tandis que celle de Comcast perdait le même jour 9 %, le marché estimant cette première offre largement surévaluée.
Est-ce le renouveau des modèles basés sur l’alliance des tuyaux et des contenus (AOL/Time Warner, Cegetel/Canal +, …) ? En cas de réussite, la transaction donnerait naissance à l’un des plus puissants groupe média du monde, riche de 21 millions d’abonnés au câble Comcast, des studios et parcs d’animation Disney, et de la chaîne de télévision ABC.
Quoi qu’il advienne, l’offre hostile de rachat dont Comcast a expliqué qu’elle était lancée après le refus de Disney d’entamer des discussions, renforce la pression sur Michael Eisner, directeur général de Disney, en butte à une forte contestation interne.

(Atelier groupe BNP Paribas – 12/02/2004)