assureurs qui figurent dans le dossier de La Tribune de l'Euro. Des disparités importantes subsistent au sein de l'Union, particulièrement en ce qui concerne la couverture du risque automobile. Le...

assureurs qui figurent dans le dossier de La Tribune de l'Euro. Des disparités importantes subsistent au sein de l'Union, particulièrement en ce qui concerne la couverture du risque automobile. Le système de bonus-malus de la France est à ce sujet emblématique. Le jour n'est pas encore venu où les automobilistes français, à l'image de leurs voisins allemands, pourront acheter en même temps que leur véhicule leur assurance auto directement chez le concessionnaire. ° L'euro devrait permettre la formation d'un marché unique de l'assurance, mais va attiser la concurrence européenne. ° La continuité des contrats d'assurance sera compliquée avec l'euro. ° Selon Jacques Pierlot "Monsieur Euro" de Groupama "le passage à l'euro coûtera jusqu'à 0,5 % de nos encaissements". ° Pour la CNP, le plan de passage à l'euro se chiffrera à 163 millions de F pour la période 1999-2002, somme déjà provisionnée sur l'exercice 1996. (Dossier de trois pages - La Tribune)