Microsoft Exchange et Microsoft SQL. Ce service, exploitable à l’aide de l’outil Remote Data Recovery ou en laboratoire, permet de récupérer des fichiers, des répertoires et des carnets d’adresses...

Microsoft Exchange et Microsoft SQL. Ce service, exploitable à l’aide de l’outil Remote Data Recovery ou en laboratoire, permet de récupérer des fichiers, des répertoires et des carnets d’adresses inaccessibles sur les serveurs Microsoft Exchange ainsi que des données contenues dans les tables et lignes des bases de données SQL. Ce service, destiné plus particulièrement aux services informatiques, a été conçu par Ontrack (http://www.ontrack.co.uk), spécialiste de la protection et de la récupération de données, pour récupérer des données stratégiques perdues lors d’une grave panne de disque dur ou de serveur. Il permet également de récupérer des données lors d’une panne logicielle, comme la corruption interne d’une base de données et la suppression, accidentelle ou non, de fichiers ou d’objets d’une base de données. Les fichiers de bases de données endommagés sont récupérés sous forme de nouveaux fichiers lisibles, rapidement accessibles, permettant ainsi de réduire le temps d’arrêt ainsi que le délai et les efforts nécessaires pour créer à nouveau les fichiers perdus. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 17/09/2001)