Vingt-deux opérateurs de quinze pays, réunis le 23 mai à Séoul (Corée du Sud), ont signé ensemble un MoU (Memorandum of Understanding) pour la création d'une communauté du WiMax et du WiBro (la...

Vingt-deux opérateurs de quinze pays, réunis le 23 mai à Séoul (Corée du Sud), ont signé ensemble un MoU (Memorandum of Understanding) pour la création d’une communauté du WiMax et du WiBro (la version coréenne du WiMax), qui aura pour but d’aider au développement de ce nouveau mode d’accès Internet sans fil.
 
Le nom de cette communauté sera la "WiBro & Mobile Wimax Community" (WMC), et ses principaux chantiers seront la définition du meilleur business model pour les services WiMax, ainsi que la mise en place d’accord de roaming entre les opérateurs. Pour rappel, le WiBro et le Wimax sont des technologies de communication sans fil très proches, basées sur le standard IEEE802.16e, capables d’apporter une connexion à haut débit sans fil dans un rayon de quelques kilomètres, y compris dans des véhicules qui se déplacent à une vitesse de 120 Km/h. Parmi les membres fondateurs de la WMC, figurent NTT Broadband (Japon), KT (Corée du Sud), PCCW (Hong Kong), ou encore Telecom Malaysia Berhad. Le Dr Hong Won-Pyo, executive vice-president de l’opérateur KT, est nommé président de la WMC.
 
Jap'Presse
Partenaire de l'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 02/06/2006)