prévisions des analystes, le titre d'Oracle a plongé mardi de 30 % à Wall Street. Oracle a enregistré, au cours du deuxième trimestre clos le 30 novembre, un bénéfice net de 187 millions de dollars ...

prévisions des analystes, le titre d'Oracle a plongé mardi de 30 % à Wall Street. Oracle a enregistré, au cours du deuxième trimestre clos le 30 novembre, un bénéfice net de 187 millions de dollars (19 cents par action), soit une hausse de 4,5 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Or, bien que le chiffre d'affaires progressait sur la même période de 23 % à 1,6 milliard de dollars, Wall Street tablant sur 23 cents par action a immédiatement réagi. La communauté financière américaine craint que les difficultés d'Oracle "contaminent" une large part de l'industrie du logiciel. Des revers enregistrées sur les marchés asiatiques seraient, selon des dirigeants de la société, reponsables pour une grande part de ces résultats. . Par ailleurs, selon Ray Lane, le numéro deux d'Oracle, la société aurait perdu plusieurs contrats importants, notamment dans le secteur des télécommunications. (Les Echos - Le Monde - 11/12/1997)