A l'origine, l'OPA lancée par Oracle sur son concurrent Peoplesoft devait prendre fin mardi soir. Il n'en sera rien, puisque l'éditeur américain a annoncé une prolongation sur deux jours de son...

A l'origine, l'OPA lancée par Oracle sur son concurrent Peoplesoft devait prendre fin mardi soir. Il n'en sera rien, puisque l'éditeur américain a annoncé une prolongation sur deux jours de son offre, qui sera donc clôturée jeudi soir.

A l'heure qu'il est, Oracle détient déjà 89,4 % de son concurrent, avec 357 700 actions environ. L'objectif, pour Oracle est désormais de franchir la barre des 90 % : une loi du Delaware stipule que dans ce cas de figure l'entreprise qui a lancé l'offre puisse être encore prolongée. Oracle a précisé que si cela se produisait, il ferait survivre son offre à un prix de 26,50 dollars par action.

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/01/2005)