Convaincu qu’Orange va être le grand moteur de croissance de France Télécom (FT), le PDG de l’opérateur historique, Thierry Breton, a annoncé hier le lancement d’une Offre Publique d’Echange (OPE) ...

Convaincu qu’Orange va être le grand moteur de croissance de France Télécom (FT), le PDG de l’opérateur historique, Thierry Breton, a annoncé hier le lancement d’une Offre Publique d’Echange (OPE) sur l’opérateur mobile Orange.

Le but ? Récupérer par échange d’actions, à partir du 12 septembre prochain, les 13,72 % du capital d’Orange que FT ne possède pas. En détenant plus de 95 % du capital d’Orange, FT pourra intégrer fiscalement dans ses résultats les performances financières de la filiale mobile. Les moyens ? Echange de 11 actions FT contre 25 actions Orange, ce qui valorise le titre Orange à environ 9,9 euros et le montant de l’OPE à plus de 6 milliards d’euros.

L’OPE annoncée reste soumise à la validation du Conseil des marchés financiers et du visa de la Commission des Opérations en Bourse (COB). D’ores et déjà dopé par l’annonce de France Télécom, le CAC 40 a gagné hier 1,42 %.

Par ailleurs, sur le premier semestre 2003, les résultats d’Orange s’avèrent particulièrement performants avec un résultat d’exploitation de 2,08 milliards d’euros, en progression de 67,5 %, et un chiffre d’affaires de 8,6 milliards, en hausse plus modeste (+6,9 %).

(Atelier groupe BNP Paribas – 02/09/2003)