Nous l’avons récemment analysé dans un article de fond (voir le « dossier » de notre home consacré à la rationalisation des systèmes bancaires), l’outsourcing et le nearsourcing deviennent des ...

Nous l’avons récemment analysé dans un article de fond (voir le « dossier » de notre home consacré à la rationalisation des systèmes bancaires), l’outsourcing et le nearsourcing deviennent des atouts vitaux pour les sociétés de service informatique ou les grands éditeurs qui s’adressent aux entreprises. Ces dernières ont presque toutes l’obligation de réduire leurs dépenses informatiques, et ce type de prestation peut sensiblement les y aider. Voilà pourquoi l’outsourcing décolle !
Dernière nouvelle dans le secteur, Oracle compte presque doubler en un an ses effectifs en Inde, pour les porter à 6.000 personnes, contre 3.159 personnes actuellement. A Bangalore et à Hyderabad, Oracle y développe des logiciels, et conseille sa clientèle internationale à partir de ces deux centres technologiques.
Après l'embauche d'un millier de salariés supplémentaires depuis un an, Oracle continue d’utiliser les quelques 250.000 diplômés en informatique anglophones qui sortent chaque année des universités indiennes, avec un coût de main d'oeuvre spécialisée nettement moins élevé qu’en Europe ou aux Etats-Unis.
(Atelier groupe BNP Paribas – 28/08/2003)