Mardi 19 septembre prochain, marquera la date de clôture de l’OPA d’Oracle sur Peoplesoft. Un soulagement possible pour la direction de Peoplesoft, auquel le directeur général, Craig Conway...

Mardi 19 septembre prochain, marquera la date de clôture de l’OPA d’Oracle sur Peoplesoft. Un soulagement possible pour la direction de Peoplesoft, auquel le directeur général, Craig Conway, croit d’ores et déjà. Il vient de déclarer au site américain Cnet qu’il croyait « le feuilleton Oracle terminé ». Toutefois, Peoplesoft entend toujours rassurer sa clientèle… L’éditeur relance à son égard un programme de remboursement. Celui-ci donne la possibilité aux acheteurs d’une solution Peoplesoft de recevoir entre deux à cinq fois son prix d’achat, dans l’hypothèse où le produit venait à disparaître. Rappelons qu’Oracle, avant de se rétracter, avait évoqué la possibilité d’arrêter la diffusion des produits Peoplesoft, une fois le rachat de la compagnie effectué. Après avoir augmenté son offre d’achat de 47,05 % (7,5 milliards de dollars contre 5,1 milliards au départ), Oracle attend toujours l’aval des autorités anti-trust. Les actionnaires de Peoplesoft pourraient alors être tentés par l’OPA, malgré le rachat réussi de J.D. Edwards par Peoplesoft, et les bons résultats qu’a publié la compagnie au deuxième trimestre. (Atelier groupe BNP Paribas – 29/08/2003)