atteindre 3,2 milliards de F. Pour l'exercice en cours, Mitsubishi Electric vient d'annoncer une perte nette consolidée de 70 milliards de yens (3,2 milliards de F). Cette perte, la première de son...

atteindre 3,2 milliards de F. Pour l'exercice en cours, Mitsubishi Electric vient d'annoncer une perte nette consolidée de 70 milliards de yens (3,2 milliards de F). Cette perte, la première de son histoire, prévue dès novembre ne devait guère excéder à l'époque 10 milliards de yens. Pour expliquer ces pertes, le groupe précise "le ralentissement de l'économie japonaise a eu un effet négatif sur les ventes et les commandes de pratiquement toutes les activités du groupe" tout en citant aussi "l'aggravation de la baisse des prix des mémoires informatiques DRAM, des produits audiovisuels et des appareils de climatisation". Deux usines aux Etats-Unis, l'une fabricant des téléviseurs, l'autre des composants électroniques, ont été fermées. Leurs activités vont être transférées respectivement au Mexique et à Taiwan. Pour l'exercice 1997-1998, Mitsubishi prévoit un chiffre d'affaires consolidé de 3 800 milliards de yens (3 725 milliards l'an passé). (Les Echos - 04/02/1998)