° NEC a de quoi se réjouir. Non seulement les Pentium II Direction Mutlimedia de sa filiale Nec Direct font l'unanimité à travers le monde pour leur rapport qualité prix, mais les ventes de sa filia...

° NEC a de quoi se réjouir. Non seulement les Pentium II Direction Mutlimedia de sa filiale Nec Direct font l'unanimité à travers le monde pour leur rapport qualité prix, mais les ventes de sa filiale Packard Bell progressent en France au troisième trimestre de 78 %.

° Nouvelle guerre sur le marché des portables. Si Toshiba a totalement renouvelé sa gamme, Hewlett Packard a, la semaine passée, baissé le prix de 10 à 17 % de ses Omni-Book 2000, 5700 et du tout dernier 3000.

° Un faisceau laser à lumière bleue (de diamètre deux fois inférieur à celui d'un laser infrarouge) vient d'être mis au point par les chercheurs du PARC, le centre de recherche de Xerox. Il sera ainsi possible de construire des imprimantes plus rapides et de meilleure qualité.

° Toshiba arrête aux Etats-Unis les ventes de ses ordinateurs grand public Infinia. Insistant sur les performances de l'Infinia en France (5 % du marché en unité sur le canal de la grande distribution spécialisée, 40 % du marché haut de gamme à plus de 13 000 F), la filiale française indique "cette position propre au marché américain ne reflète pas notre situation en France".

° Siemens Nixdorf France associé à l'université Paris 8 ouvrent le 10 décembre, le premier "amphi virtuel". (Le Figaro Economie - 01/12/1997)