Déjouant pour la sixième fois consécutive les pronostics de la communauté financière, le groupe hollandais Philips enregistre une hausse de 92 % de son bénéfice courant : 614 millions d’euros. Les v...

Déjouant pour la sixième fois consécutive les pronostics de la communauté financière, le groupe hollandais Philips enregistre une hausse de 92 % de son bénéfice courant : 614 millions d’euros. Les ventes de Philips se sont accrues de 11 %. Ces concurrents directs ont aussi annoncé de grandes croissances, en grande partie grâce à la forte demande des équipementiers de téléphones mobiles. A cela s’ajoute bien-sûr la demande de micro processeurs classiques. Une seule ombre au tableau : Origin, la filiale spécialisée dans les services informatiques. Ces ventes ont chuté de 10 % avec un bénéfice qui est passé de 25 millions d’euros à un seul million. Le numéro un européen de l’électronique grand public compte se séparer de cette activité très peu stratégique, en l’introduisant prochainement en Bourse. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 20/04/2000)